Amandine David




1.Works

Crossing parallels
Weaving code
Qiperukkat
Latex & ochre
Hors Pistes

2.Process (coming soon)

Drawing circles
Mapping design practices

bio

info@amandinedavid.com @amandine__david

2,5D - Résidence croisée au CityFab1

note d’intention - Un futur pour la culture 2021



Vue d’exposition, Benjamin Ottoz.

2,5D est le fruit d’une rencontre entre 2 artistes bruxellois, Benjamin Ottoz (plasticien) et Amandine David (designer) au sein du fablab cityfab1 (tierelieu de fabrication numérique). De là, est née l’envie de recherche autour de problématiques communes. La résidence fera l’objet de temps de partage tout au long du projet, à destination du territoire, le fablab, ses makers et plus largement le quartier Tivoli.
Le projet se situe entre l’art plastique, le design, l’artisanat traditionnel et les technologies numériques. Là où l’on trouve des outils en partage mais où divergent les finalités. Comment des machines industrielles peuvent-elles entrer au service de pratiques artistiques? Comment des artistes peuvent-ils proposer de nouvelles formes de médiation aux outils numériques ?

—Intentions
Le but du projet est d’expérimenter autour des principes de la 2,5D (passage du plan au volume ou illusion de la 3D) en utilisant la découpe laser et le fraisage numérique pour développer des procédés créatifs qui seront ensuite partagés lors de workshops dédiés.
Les workshops accueilleront un public scolaire ou en “fracture numérique” dans le but de créer des liens entre l’aspect abstrait du numérique et les possibilités concrètes offertes par l’utilisation des machines.

Crossing Parallels. Amandine David, 2021.

—Concept
La 2,5D désigne les technologies d'imagerie à mi-chemin entre 2D et 3D. À l’image des bas-reliefs dans l’art classique ou dans les jeux vidéo, cette notion traverse de manière théorique et technique un large champ de domaines.
2,5D c’est aussi se situer entre, au moment d’une transition. Le fablab est un lieu de passage du plan au volume, les makers travaillent sur plans avant d’usiner des plaques pour aller vers l’objet. Benjamin et Amandine ont observé ces passages entre 2D et 3D et souhaitent expérimenter autour de la 2,5D et en donner une vision singulière nourrie de leurs pratiques respectives. Les pistes envisagées incluent la création d’images trompe l'œil à partir du fraisage numérique et la réalisation de pièces tissées en volume à partir de fibres dessinées à la découpeuse laser.

—Finalités
En plus d’un enrichissement mutuel, les résultats de la résidence seront des procédés de travail inédit avec le fraisage numérique et la découpe laser. Ces procédés créatifs seront mis à disposition du public. La fin de la résidence sera marquée par des workshops rendant accessible les outils du fablab au travers d’une approche artistique.
Benjamin Ottoz
plasticien
x
Amandine David
designer 
x
CityFab1
atelier de fabrication numérique



— Recherche Open source —


Tout au long de la résidence de recherche un espace au sein du CityFab1 sera dédié à Benjamin et Amandine pour la présentation de leurs créations (échantillons, pièces, maquettes, dessins,…) et ainsi témoigner de leur réflexion. Des rencontres permettront aux artistes de partager leur démarches respectives et d’initier des conversations avec les utilisateurs du fablab.

Exemple de bibliothèque tangible Open Source - Crossing Parallels. Amandine David, 2018


— Workshops participatifs —


Au terme de la résidence, les artistes mèneront des workshops participatifs sur la 2,5D. Selon les résultats obtenus, ceux-ci prendront soit la forme d’une œuvre co-créée avec les participants ou soit l’utilisation inédite des outils numériques du lab guidée par l’univers des artistes.
Le workshop s’adressera à un public novice via une approche artistique et créative. En fonction de l’évolution du projet, le workshop pourrait s’adresser à des ASBL comme Fobagra (engagée dans la lutte contre la fracture numérique), la Maison de Quartier Espace S, ou un public scolaire.
Le but de ces workshops est l’appropriation des outils disponibles localement en valorisant l’aspect social et culturel. Les workshops dureront au minimum 4 x 1 séance (3-4h par séance). Les éléments constitutifs du workshop seront libres de droit afin que l’activité puisse être réactivée.
Dans ce cadre, les pratiques artistiques développées par Benjamin Ottoz et Amandine deviendront des outils de médiation pour guider le public dans leur appropriation des outils numériques.

Vue du CityFab1 lors d’un précédent workshop.

— Benjamin Ottoz —


C’est la sérendipité, cette capacité à faire des découvertes de façon fortuite qui guide la pratique de Benjamin Ottoz lorsqu’il module du papier puis le peint. Il le froisse, le plie ou le fait gondoler pour ensuite pulvériser une fine brume de pigments permettant ainsi de souligner et d'accentuer les plis et les marques subies par le support. Le geste artistique agit comme un révélateur d’un état antérieur de la matière afin produire une oeuvre rétinienne, consciente et pragmatique dont l’objet serait de révéler la nature sculpturale du papier et de faire trace d’un instant éphémère que l’artiste saisit au travers de la peinture dans la variété de la surprise et de l’accident. 

Benjamin Ottoz a participé à plusieurs expositions collectives et expositions personnelles, Musée de la Piscine de Roubaix (2013), Sketch mind (2017), La peau de l’ours (2018), Maison vide (2020) en Belgique et ailleurs. Né en 1984, il vit et travaille à Bruxelles.

www.benjaminottoz.com/
www.instagram.com/benjamin.ottoz/

Benjamin Ottoz dans son atelier.




— Amandine David —


Amandine David (1988) est une designer et chercheuse basée à Bruxelles, dont la pratique se situe entre la fabrication numérique et les techniques artisanales traditionnelles tels que le tissage ou la poterie. Elle est également la cofondatrice de Hors Pistes, un programme de résidence nomade qui initie des rencontres entre artisans et designers à l’international.

Amandine développe des projets en collaboration avec FabLab IMAL (BE), FormLab KASK (BE), Crafts Council Nederland (NL),…et a participé à plusieurs expositions collectives en Belgique et à l’international, Order of Operations à BozarLab (2021), Transitions au MAD Brussels (2020), Dutch Invertuals à la Dutch Design Week (2019) ou Hors Pistes au CID au Grand-Hornu (BE). 

www.amandinedavid.com/
www.instagram.com/amandine__david/

Amandine David dans son atelier.